QubitsFutur

Atos fournit l’un des simulateurs quantiques les plus performants au monde au centre de recherche Hartree au Royaume-Uni

Rédigé le 06/02/2019
Communiqué de Atos


Atos, leader international de la transformation digitale, annonce aujourd'hui la signature d'un partenariat novateur avec le Centre des installations scientifiques et technologiques (STFC) Hartree, qui permettra à l'un des principaux centres de recherche en informatique haute performance du Royaume-Uni d'acquérir un Atos Quantum Learning Machine, le simulateur quantique le plus performant du monde.

Ce Quantum Learning Machine sera l'un des plus puissants jamais déployés par Atos. Il servira à mettre au point de nouveaux services quantiques conçus pour aider les chercheurs et l'industrie à se préparer à la prochaine révolution de l'informatique quantique. Il s'agit notamment du développement d'algorithmes quantiques et du premier dépôt britannique d'algorithmes quantiques, de projets de recherche collaborative sur les applications de l'informatique quantique et de formation spécialisée.

Cette nouvelle collaboration s'appuie sur un partenariat déjà établi entre Atos et le centre de recherche Hartree, qui a débuté avec l'hébergement en 2017, sur le site de ce dernier, du premier supercalculateur Bull Sequana X1000 au Royaume-Uni. Le Centre Hartree, basé au laboratoire de Daresbury et faisant partie du Technopôle Sci-Tech Daresbury dans le Cheshire, au Royaume-Uni, accueille également le service national de deep learning JADE.

Commentant l'annonce de ce partenariat, Andy Grant, Vice-Président, HPC & Big Data, Atos UK & Ireland, a déclaré : " Nous sommes ravis d'approfondir notre collaboration avec le Centre Hartree, qui, nous en sommes convaincus, aidera l'industrie britannique à se préparer à l'avènement de l'informatique quantique. Notre Quantum Learning Machine «as-a-service » sera mis à la disposition de toute organisation désireuse d'apprendre et d'expérimenter l'informatique quantique et de comprendre les opportunités et les défis clés que présente cette technologie. Le Quantum est l'avenir de l'informatique et il est crucial que les organisations soient prêtes à exploiter la révolution à venir."

Alison Kennedy, directrice du Centre Hartree du STFC, a déclaré : "Nous sommes ravis de permettre aux entreprises britanniques d'explorer et de préparer l'avenir de l'informatique quantique. Cette collaboration s'appuiera sur notre expertise croissante dans ce domaine passionnant de l'informatique et permettra de développer des solutions technologiques plus résilientes pour l'industrie."

 Leigh Lapworth, responsable des sciences informatiques chez Rolls-Royce, qui sera l'une des premières organisations à utiliser le simulateur quantique, a déclaré : "La machine d'apprentissage quantique fournira une plate-forme sur laquelle nous pourrons développer de nouveaux algorithmes quantiques pouvant potentiellement impacter l'ensemble de nos activités. Nous avons une longue expérience de collaboration fructueuse avec le Centre Hartree et, avec le soutien d'Atos, nous attendons avec impatience des recherches qui nous mèneront dans des directions nouvelles et passionnantes".

En novembre 2016, Atos a lancé un programme ambitieux visant à anticiper l’avenir de l’informatique quantique et à se préparer aux opportunités et aux risques qui en découlent. À la suite de cette initiative, Atos a été le premier acteur à modéliser avec succès le bruit quantique. À ce jour, la société a installé des Quantum Learning Machines dans de nombreux pays, dont l’Autriche, le Danemark, la France,  l’Allemagne, les Pays-Bas et les États-Unis,  stimulant ainsi les grands programmes de recherche dans divers secteurs.